Utopie, Thomas More

Petit livre composé en deux parties, il oppose deux sociétés différentes. Dans la première partie, à travers la bouche et le regard d'un personnage fictif, More critique l'Angleterre, dénonce la violence et la délinquance face à laquelle l'Etat et donc le roi (Henri VIII), ne réagissent pas ou en tous cas, ne contrôlent plus. Dans la seconde partie, toujours par l'intermédiaire de son personnage, l'auteur décrit une société idéale, l'Utopie, où règne la paix, l'égalité entre tous... C'est une société sans lois proprement dites et qui est en même temps assez codifiée. La limite est plutôt difficile à cerner.  
Il se lit très vite et est très facile à comprendre. Parce que je l'ai étudié en cours, j'étais obligée de le lire. Au début je n'avais pas vraiment envie et puis finalement, je me suis vite mise dedans. 

Sur la photo, on peut voir une double page de l'édition de Bâle, c'est à dire datant de 1516. C'est la 3ème édition. A gauche, c'est une carte représentant l'Utopie et à droite, on a l'alphabet du pays qu'a inventé More et un texte rédigé avec cet alphabet.

Tags : Classique

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.220.72) if someone makes a complaint.

Comments :

  • lire-et-plaisir

    28/01/2012

    LesChroniquesdEmilie wrote: "J'ai toujours eu envie de lire ce livre"

    Je n'ai lu que la deuxième partie, c'est-à-dire, celle qui traitent de la description de l'Utopie mais c'est vraiment un bon livre, assez philosophique, très intéressant.

  • LesChroniquesdEmilie

    23/01/2012

    J'ai toujours eu envie de lire ce livre

Report abuse